Collecte et Traitement des déchets ménagers

Retour à la liste des actualités

  • Taille du texte: Diminuer -6%
  • Taille du texte: Augmenter +6%

Taille courante: 100%

Réduire ses déchets de jardin !

Réduire ses déchets de jardin !
Comment limiter la production de déchets végétaux

 

À l'heure du COVID-19, il est encore plus important qu'en temps normal de réduire nos déchets ! Tout le monde est touché, y compris le personnel de collecte. Nous devons donc tous agir pour diminuer les quantités de déchets ménagers, même avec des moyens humains réduits.

Ci-dessous, quelques conseils pour limiter la production de déchets végétaux :

1- Faire son propre paillis

Pas besoin d'un broyeur pour le faire ! La tondeuse suffit pour de petits volumes : tailles de haies fraîches (jusqu'à 1 cm de diamètre max), fleurs ou hautes herbes coupées / arrachées. Le produit ainsi obtenu pourra être utilisé sous forme de paillis pour vos parterres et vos massifs. Si vous avez un broyeur, les branchages de diamètre supérieur à 1 cm pourront aussi être transformés en paillage.

Cette pratique de paillage permet de protéger et d'améliorer la croissance des végétaux tout en conservant la fraîcheur de la terre et en diminuant le développement des mauvaises herbes. Un jardin couvert d'un paillis sera toujours plus facile à entretenir. Cela vous fera gagner des heures de désherbage et d'arrosage.

Pelouse tondue et feuilles mortes servent aussi de paillis aux pieds de vos plantes. Disposer une couche de cette matière organique aux pieds des plantes et arbustes de votre jardin ou de votre potager (tonte de gazon, paille, broyat de végétaux, ...).

2- Privilégier les tontes hautes / mulching

En préférant les tontes hautes (7-8 cm), les mauvaise herbes se développent moins, le gazon est plus résistant et pousse moins vite, la terre est plus fertile. Et en laissant l'herbe finement broyée sur le sol (mulching), vous enrichissez la terre et rendez, là encore, le gazon plus résistant.

Plus d'information sur le compostage et le jardinage au naturel.

3- Composter végétaux et déchets de cuisine

Même si vous n'avez pas de composteur, le compostage en tas, à même le sol, fonctionne ! Cette technique consiste à regrouper les déchets en tas (de 0,5 m à 1,5 m en moyenne) à même le sol, pour faciliter la colonisation par les vers de terre et les insectes. Vous pouvez disposer au préalable un lit de branchages pour assurer un drainage du compost par le bas. Dans tous les cas, évitez de le mettre dans un creux : l'eau pourrait s'y accumuler. Privilégiez un endroit caché, bien drainé, à mi-ombre, à l'abri du vent.

Pour le compostage en lui même, qu'il soit en tas ou en  composteur, la technique est la même !