Collecte et Traitement des déchets ménagers

Retour à la liste des actualités

  • Taille du texte: Diminuer -6%
  • Taille du texte: Augmenter +6%

Current Size: 100%

Modernisation de l'Unité de Valorisation Énergétique

Modernisation de l'Unité de Valorisation Énergétique
Le SMITOM-LOMBRIC lance d'importants travaux.

Le SMITOM-LOMBRIC va lancer d’importants travaux d’optimisation environnementale et énergétique sur son Unité de Valorisation Énergétique (UVE) de Vaux-le-Pénil avec deux objectifs forts :

1 - Améliorer l'impact environnemental de l'UVE et anticiper les futures normes européennes

La solution technique retenue pour l’amélioration du traitement des fumées est la mise en place d’équipements de hautes performances, qui comptent parmi les meilleures technologies disponibles sur le marché.

 

Un dispositif complémentaire de traitement des oxydes d’azote, basé sur le procédé breveté, TERMINOX High Dust de CNIM, une DéNOx Catalytique (SCR) utilisée en complément de
la DéNOx non-catalytique  (SNCR) actuelle.
Ce qui va permettre de diviser par 4 les rejets d’Oxyde d’azote (NOx) en passant d’une valeur actuelle de 200 milligrammes/Normo mètre cube* (mg/Nm³) rejetés à 50 mg/Nm³ d’ici à 2019 : soit en dessous des normes Européennes à venir = 80 mg/Nm³.

Le traitement semi-humide actuel sera remplacé par un traitement sec, le procédé VAPOLAB, également breveté par CNIM, qui consiste à ajouter un dispositif de recirculation et d’activation des résidus à la vapeur et de réduire ainsi la consommation de réactifs (chaux et charbon actif).

 

Ajout d’un économiseur (panneaux de tubes installés entre la DéNOx catalytique TERMINOX et le traitement sec VAPOLAB) permettant de refroidir les fumées et d’assurer une température de fonctionnement optimal ainsi que de récupérer de la chaleur supplémentaire et d’améliorer le rendement énergétique global de l’installation.

*Le Normo mètre cube (Nm³) est une unité de mesure de quantité de gaz qui correspond au contenu d’un volume d’un mètre cube, pour un gaz se trouvant dans les conditions normales de température et de pression.

 

2 - Augmenter la valorisation énergétique thermique et électrique de l'UVE

Le nouveau traitement des fumées sera complété par un système de récupération de la chaleur des fumées. Cette chaleur sera distribuée via un circuit d’eau surchauffée à travers l’usine et valorisée pour plusieurs utilisations :

En hiver, la chaleur sera utilisée en partie pour le chauffage des bureaux. La chaleur restante représenant 2,5 mégawatts (MW) sera valorisée sur le réseau de chauffage urbain.

En été, la chaleur sera utilisée pour réchauffer les condensats de la turbine et ainsi augmenter la quantité de vapeur disponible pour la production électrique de la turbine.
 
De plus, la mise en place d’un nouvel échangeur de chaleur 5,5 MW alimenté en vapeur Haute Pression va permettre d’augmenter la quantité d’énergie livrée au réseau de chauffage urbain de la ville de Melun. Ce nouvel échangeur sera réalisé sur le même principe que l’échangeur actuel de 5 MW.

Cela permettra de passer d’une valorisation énergétique globale actuelle de 82 000 MWh/an à 92 500 MWh/an (chaleur + électricité) à partir de 2020. Pour le chauffage urbain de la ville de Melun, la puissance disponible va passer de 5 MW actuellement à 13 MW après travaux. Cette installation permettra de fournir jusqu’à 30 000 MWh de chaleur à l’horizon 2024. 

Les travaux sont prévus au printemps et été 2019, en dehors de la période de chauffe.

À travers ces travaux de modernisation, l’UVE a vocation à être parmi les usines de traitement des déchets ménagers les plus performantes et moins polluantes de France.

 

Coût global de ces investissements :

12,3 M€HT

 

 
 

Financé par le SMITOM-LOMBRIC

avec la participation de l’ADEME :

505 111€HT